Sommet UE – ÉU, 3 novembre 2009

Les changements climatiques figurent dans plusieurs résultats du premier sommet UE- ÉU depuis l'installation de l'administration Obama. Le Premier ministre suédois Fredrik Reinfeldt, qui représente la présidence de l'UE, le Président de la Commission européenne José Manuel Barroso et le haut Représentant de la Politique étrangère et de sécurité commune de l'UE Javier Solana ont rencontré le Président des ÉU Barack Obama à la Maison blanche le 3 novembre 2009 pour discuter entre autres des changements climatiques.

Dans la Déclaration du Sommet UE- ÉU qui s'en est suivie, ils s'engagent à promouvoir un accord international relatif aux changements climatiques ambitieux et global, visant une réduction des émissions globales de 50 % d'ici 2050 et traduisant les efforts d'atténuation à mi-terme respectifs de toutes les économies majeures, aussi bien des pays développés que des pays émergents. L'UE et les ÉU s'engagent également à mobiliser des « ressources financières substantielles » pour appuyer l'adaptation dans les « pays les plus vulnérables » et les actions d'atténuation renforcées des pays en développement. En outre, ils s'engagent à renforcer les efforts pour développer des marchés de carbone forts et fonctionnant bien – une condition considérée comme essentielle pour engager les pays émergents et pays en développement dans des efforts ambitieux de réduction d'émissions.